Omm

Publié le par artviviane

triples têtes

Installation

 

Omm

La disparition et le souvenir.

 

C'est en visitant le mémorial du « Camp des Milles » que cette création à pris forme.

Le lieu reste emprunt de leur présence.

 

Pour remonter à l'origine : une visite de la tuilerie des Milles avant fermeture.

Un beau projet de mémoire ce mettait en place après une bataille de reconnaissance

de près de dix années...

 

Des photos prises, mettant bien en évidence la puissance des lieux...

Ces photos que j’espérais présenter au mémorial ; il n'y eut pas de suite.

 

Je restais obsédée par ces lieux que je redécouvrais après leur réhabilitation.

 

Des hommes et des femmes, des enfants, avaient été « stockés » la pour le voyage final.

Tragédie du XXème siècle, dont on ne ce remet pas...

 

Mes formes prirent formes. La transparence de la matière, sa façon de capter la lumière.

Je voyais ces sculptures envahir les lieux, les recoins.

Ils revenaient parmi nous, fantômes d'un temps si proche, barbare et apocalyptique.

 

Voir en lien l'album  "Présences"   en peu plus bas dans le site.

La matière :

Film alimentaire.

Formes moulées : masques.

Transparence.

Sculptures suspendues.

 

Projet :

Installation projetée dans les allées des dortoirs, sous les toits.

Ce complétait avec les photos d'avant fermeture des lieux.

A était installé dans un autre lieu : La tuilerie de Bossy.

 

 

 

Publié dans Plasticienne

Commenter cet article